Nouveauté

LOCOMOTIVE VAPEUR 241 A 65 SNCF AC/3 RAILS DIGITAL SOUND FUMIGENE (MFX) - A RESERVER

Details

Référence
39241
Catégorie
Locomotives à Vapeur
Marque
MARKLIN
Echelle
HO
Pays
France
Epoque
II
3 Rails
Oui
Type
Digital Sound Smoke
599 €579 €
Pièce(s)
-
+
Ajouter au panier

Description

Acompte 50€€ à la commande, solde à la livraison

Livraison prévue octobre 2017

 

 

241 A SNCF – la plus grande et la plus puissante locomotive à vapeur opérationnelle en Europe

Modèle réel :
locomotive à vapeur pour trains rapides avec tender séparé série 241-A. Version comme locomotive musée série 241-A-65, version du modèle réel de la SNCF. État de service actuel, tel que la locomotive est actuellement en état de marche dans le dépôt de Full-Reuenthal, en Suisse.

Modèle réduit :
Avec décodeur numérique ainsi que nombreuses fonctions lumineuses et sonores. 
Motorisation régulée haute performance avec volant d’inertie dans la chaudière. 
4 essieux moteurs.
Bandages d’adhérence. 
Locomotive et tender essentiellement en métal.
Générateur de fumée réf. 72270 intégré de série. 
Fonction permanente du fanal à trois feux – inversion en fonction du sens de marche – sur loco et le tender ainsi que du générateur de fumée intégré en mode d’exploitation conventionnel, sélection possible en mode numérique.
Sélection de l’éclairage du poste de conduite et de l’éclairage du châssis possible en mode numérique. 
Éclairage assuré par diodes électroluminescentes blanc chaud sans entretien (LED). 
Attelage court avec cinématique réglable entre locomotive et tender. 
Attelage court à élongation variable dans boîtier NEM sur le tender. 
Rayon minimal d’inscription en courbe : 437,5 mm. 
Boyaux de frein, accouplement de chauffage et imitation des attelages à vis ainsi que planche de transferts avec logos de sponsors fournis.
Longueur h.t. 30,4 mm.

La plus grande et la plus puissante locomotive à vapeur européenne toujours en état de marche 
Au début des années 1920, la Compagnie des Chemins de fer de l’Est (EST) a besoin d’une machine puissante pour la traction de ses rapides lourds. En 1926, la société Fives à Lille fabrique et livre le premier des prototypes souhaités à l’EST. Pour la première fois en Europe, celle-ci est équipée d’essieux disposés en 2-4-1 ou 2-D-1 («Mountains»). D’après de Glehn/du Bousquet et selon la pratique française, elle est construite comme locomotive compound à quatre cylindres avec des distributions Heusinger au réglage séparé pour le mécanisme d’entraînement à haute et basse pression. Après des essais approfondis, 89 autres machines se suivent entre 1930 et 1934, dont 40 exemplaires destinés à l’EST et 49 locomotives aux chemins de fer de l’état (ETAT). Tandis que les «Mountains» de l’EST desservent Paris- Belfort – Mulhouse – Bâle avec les rapides lourds, l’ETAT assure la correspondance avec les ports de Cherbourg ou du Havre. Après sa fondation en 1938, la SNCF reprend les 90 locomotives qu‘elle a mises en service à travers la France, jusqu‘en 1965. Deux exemplaires ont été conservés : la 241 A 1 au musée ferroviaire CITE DU TRAIN à Mulhouse et la 241 A 65 que l’association «Verein 241 A65» exploite toujours. D‘une longueur dépassant 26mètres et d‘une puissance de 3000 CV, la magnifi que 241A est la plus grande et la plus puissante locomotive à vapeur d‘Europe. Elle représente la vedette de la fabrication de locomotive à vapeur en France, maintenant disponible chez Märklin & Trix